La rougeole: un danger sous-estimé et la protection par la vaccination

La rougeole est une maladie virale qui suscite de vives inquiétudes à travers le monde. Son pouvoir de contagion est tel que dans les communautés peu ou pas immunisées, un seul individu atteint peut contaminer entre 12 et 18 personnes. La transmission aérienne du virus, par les gouttelettes respiratoires, est si efficace que la propagation peut commencer avant même l’apparition des symptômes reconnaissables, tels que l’éruption cutanée. Ainsi, une personne infectée peut diffuser le virus sans savoir qu’elle est malade. Les symptômes initiaux incluent de la fièvre élevée, une grande fatigue, de la toux, un rhume, une conjonctivite, suivis d’une éruption. Il n’existe pas de traitement spécifique contre la rougeole, seul le soulagement des symptômes est possible.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) identifie le refus de la vaccination comme l’une des dix principales menaces pour la santé publique mondiale. Dans le passé, la rougeole était responsable de la mort de près de trois millions de personnes chaque année. Bien que nous ne disposions pas de médicaments pour traiter la rougeole, il existe un vaccin préventif, inclus dans les programmes de vaccination obligatoires de nombreux pays.

rougeole

Examinons de plus près le vaccin contre la rougeole pour comprendre pourquoi il est si vital:

  1. La Rougeole : une maladie mortellement dangereuse

La rougeole ne fait pas de distinction d’âge et peut causer des complications graves, voire mortelles, telles que la pneumonie (inflammation des poumons) ou, dans certains cas, l’encéphalite (infection du cerveau). La survie à la rougeole confère certes une immunité, mais le risque de complications sévères est bien plus élevé que celui associé à la vaccination. Les vaccins offrent ainsi un moyen sûr de protéger nos enfants et d’éviter des séquelles à vie.

Articles Liés:  Médecin hospitalier en Angola

Chaque année, la rougeole emporte des milliers de vies. Selon l’OMS et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, plus de 140 000 personnes sont mortes de la rougeole en 2018, principalement des enfants de moins de cinq ans. Les bébés et les très jeunes enfants sont les plus menacés par cette maladie.

  1. Les conséquences de la rougeole sur la santé peuvent être sévères

Outre la pneumonie et l’encéphalite, la rougeole peut rendre les gens véritablement malheureux. Malheureusement, même ceux qui survivent à la maladie peuvent subir des complications sérieuses, telles que des lésions cérébrales ou une perte auditive, qui peuvent survenir indépendamment de la qualité des soins reçus.

  1. Le vaccin contre la rougeole est extrêmement efficace

Après deux doses de vaccin, plus de 97% des enfants sont immunisés contre la rougeole. Aux États-Unis, le vaccin contre la rougeole est combiné avec des vaccins contre les oreillons et la rubéole, connu sous l’acronyme MMR. Cette vaccination protège contre ces trois maladies.

  1. Le vaccin contre la rougeole est très sûr

Le vaccin contre la rougeole est reconnu comme sûr et efficace. Les effets secondaires potentiels des vaccins sont généralement bien moins graves que les complications induites par la rougeole. Les scientifiques, aux États-Unis et ailleurs, ont scrupuleusement étudié le vaccin MMR et n’ont trouvé aucun lien avec l’autisme. La sécurité des vaccins est une priorité absolue pour les professionnels de santé et les autorités sanitaires, qui s’assurent de leur innocuité avant et après leur mise sur le marché.

  1. La vaccination contre la rougeole épargne souffrances et frais médicaux
Articles Liés:  Quel traitement pour la dysfonction érectile?

La prévention des maladies par la vaccination est bien moins coûteuse que leur traitement. En évitant la rougeole grâce au vaccin, on prévient les longs séjours à l’hôpital et les dépenses médicales importantes pour les familles. Les vaccins coûtent bien moins cher que de nombreux traitements médicamenteux et une petite quantité de doses peut protéger efficacement une population. Les médecins recommandent la vaccination non seulement parce qu’elle aide à garder les gens en bonne santé, mais aussi parce qu’elle représente un investissement économique intelligent pour les systèmes de santé publique.

En conclusion, la vaccination contre la rougeole est une mesure de santé publique essentielle pour prévenir une maladie potentiellement mortelle. Elle est un rempart efficace et économique contre un virus dont la rapidité de propagation et la gravité des conséquences ne doivent jamais être sous-estimées.